/// OPEN STUDIO Léna Hiriartborde
le 29 juillet 2022

Lieu: Atelier de résidence

 

Pratiquer un espace au quotidien, c’est s’accorder peu à peu à lui, y ajuster nos formes, et le forcer à s’adapter à nos angles les plus imposants. Une relation se tisse, de la même façon qu’avec quelqu’un·e : on se change mutuellement. 


Un grand chantier a commencé autour de la Ferme-Asile. Le bruit des machines a pris le dessus sur le silence des montagnes et le chant des oiseaux. L’activité humaine incessante retentit dans la vallée alors que des records de chaleurs sont atteints; elle s’achemine jusque dans l’espace des glaciers autrefois spectacles des croyances les plus superstitieuses, lieux tenus en respect où séjournaient les âmes errantes. Aujourd’hui ils fondent, s’effondrent, et les humain·e·s poursuivent leurs constructions, imperturbables. 

 
Avec une sensibilité accrue par son arrivée dans ce contexte particulier, Léna Hiriartborde a tenu un journal. S’y côtoient des pensées et des anecdotes parfois drôles, tendancieuses, magiques ou dramatiques. Philosophe, elle a capturé et dessiné les lieux et les activités qui l’ont interpellée, de manière à leur faire une place, les intégrer.
Que de contrastes ici se dit-elle. 
Elle oscille du sérieux au dérisoire, de la blague à la profondeur, du pérenne à l’instable. Parcourt la plaine et les hauteurs en quête d'expériences et d'histoires à raconter, même furtives. Le bâton de marche concentre les usages de l’arpentage. Lui faire confiance, comme à tous les autres guides trouvés sur le sentier. 

 

Sa restitution donnera à voir et entendre ses explorations, dans un moment de convivialité.

 

 

 

Léna Hiriartborde (1992) vit et travaille à Marseille. Diplômée de la Haute école des arts du Rhin (HEAR) de Strasbourg, elle voyage dès la fin de ses études (Chili, Amazonie colombienne, Inde) et questionne le rapport qu’entretiennent les peuples de tradition animiste avec leur environnement. Sa passion pour les plantes et les minéraux nourrissent sa pratique artistique.

La recherche artistique de Léna Hiriartborde porte principalement sur les environnements ou les espaces que nous traversons et sur les présences qui les habitent de manière latente. Pour nourrir ses observations, elle s’appuie autant sur des recherches scientifiques pointues que sur des fabulations et des légendes, pensant l’écosystème dans son ensemble. Dans son travail elle associe souvent avec humour et autodérision la performance, l’écriture, la photographie, l’installation, le son et la vidéo.

  

Horaires et dates
18:30
le 29 juillet 2022

Renseignements
+41(0)27 203 21 11
info@ferme-asile.ch
Partager :  

Veuillez remplir les champs